Jumia devient la première start-up africaine à être cotée à Wall Street

Jumia, le site d’e-commerce basé au Nigeria, est devenu vendredi la première start-up africaine à faire ses débuts à Wall Street. L’entreprise espère lever près de 200 millions de dollars. C’est un petit événement pour la scène africaine de l’Internet. Le site d’e-commerce nigérian Jumia a fait ses débuts à la Bourse de New York, vendredi 12 avril. Il devient ainsi la première entreprise tech africaine à être cotée aux États-Unis. Jumia a proposé aux potentiels investisseurs 13,5 millions d’actions – soit plus de 17 % du capital de l’entreprise – à un prix de 14,5 dollars dans l’espoir de lever près de 200 millions de dollars, a précisé le site technologique TechCrunch. Peu après le début de la séance, le cours de l’action Jumia était déjà en hausse de près de 70 %.

Dakareport. Com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *